Qu’est ce que le pétrole bleu?

Biocarburant de troisième génération

labo microalgues

Le pétrole bleu est un biocarburant dit de 3ème génération qui repose sur l’exploitation de micro-algues que l’on peut comparer aux évolutions de chauffage en Europe. La première génération concerne les biocarburants à base de colza, tournesol, canne à sucre et betterave, la seconde est basée sur les plantes. Ces micro-algues sont des organismes microscopiques qui sous l’effet de stress métabolique se chargent d’importantes quantités de lipide que l’on peut ensuite facilement transformer en biocarburant. Cette technique est connue des Etats-Unis depuis 1970 et le premier choc pétrolier. Sous l’effet de ce dernier, les scientifiques américains ont développés cette méthode visant à diminuer la dépendance de la société américaine vis-à-vis de l’énergie fossile.

La crise pétrolière conclue, cette technique à été abandonnée mais alors que le pétrole devient de plus en plus rare les scientifiques du monde entier se ré-intéressent à cette découverte ainsi qu’aux autres formes d’énergie. Découverte qui est de loin la plus intéressante dans ce milieu des biocarburants notamment parce qu’elles ne nécessitent pas une immense surface agricole pour pouvoir répondre à la demande comme c’est le cas avec les biocarburants de première et deuxième génération. Après l’Amérique du nord, l’Europe s’intéresse de près à cette alternative crédible au pétrole. Et c’est une entreprise Espagnole « Bio Fuel Systems », basé à Alicante, qui a résolu les problématiques majeures des biocarburants symbolisées par l’espace nécessaire et les coûts élevés.

Le président français de l’entreprise, Bernard Stroiazzo-Mougin, estime que ce biocarburant représente l’avenir. Ce biocarburant possède des avantages environnementaux. Il est, en effet, capable de mettre en place d’importantes réductions des émissions de CO2 grâce au plancton qui absorbe le CO2 et se libère lorsque le carburant est brûlé. Cette nouvelle source d’énergie est beaucoup plus productive et plus rentable que n’importe quel produit développé à ce jour dans le domaine des biocarburants. C’est une source de production d’énergie continue, inépuisable et propre, qui permet d’atténuer l’effet de serre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *