Les nouvelles énergies : l’avenir de nos maisons

A la recherche de nouvelles énergies

L’agence Internationale de l’énergie (AIE) prévoit une hausse de 1.5% / an de la demande en énergie jusque en 2030. Cette hausse liée à l’augmentation de la population mondiale, ainsi qu’au changement de chauffage dans certains pays, sera source de tensions sur l’offre énergétique avec pour conséquence une augmentation des prix concernant les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon). Pour éviter ce scénario, il est nécessaire de trouver des solutions énergétiques afin de :

  • Diminuer la facture énergétique des agents économiques et limiter les risques d’inflation.
  • Limiter ou réduire l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables.
  • Réduire l’impact environnemental des activités liées à l’utilisation de ces énergies, notamment une baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Qu’est-ce que la Biomasse ?

La biomasse (ensemble de la matière végétale) est une véritable réserve d’énergie, captée à partir du soleil grâce à la photosynthèse. La biomasse est l’ensemble des matières organiques d’origine végétale ou animale qui peuvent permettre de réaliser d’importantes économies en fonction de votre chauffage.

Les différentes sources de la Biomasse sont résumées ci-dessous :

On y retrouve trois familles principales :

  • Le bois énergie ou biomasse solide : l’énergie chimique du bois est libérée par combustion sous forme de chaleur et utilisée directement pour le chauffage ou pour produire de l’électricité. Le bois comme source de chauffage est utilisé à toute échelle.
  • Le biogaz : On appelle biogaz, le méthane issu de la fermentation de matières organiques contenu dans les décharges, les stations d’épuration, etc. Le méthane est un puissant gaz à effet de serre mais peut-être considéré comme une ressource énergétique en raison de sa combustion utilisé pour produire de la vapeur et de l’électricité.
  • Les biocarburants :  l’huile végétale brute, et les huiles végétales raffinées (colza,…).

La biomasse est une source d’énergie permettant la lutte contre le réchauffement climatique, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre, car le CO2 émanant de la combustion des bioénergies est équivalent au CO2 qu’absorbent les végétaux pendant leur croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *