L’énergie sous toutes ses formes

Aujourd’hui, le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter, mais elle n’en est pas moins vitale au fonctionnement de notre habitat. Si vous souhaitez connaître les différentes options qui s’offrent à vous, en matière d’énergie, alors n’hésitez plus car cet article est fait pour vous !

Maison & Energie : un mélange subtil

Le choix d’un système de chauffage est un élément primordial à prendre en compte lors de la construction d’une maison ou d’un chantier de rénovation. Il existe une multitude de solutions de chauffage domestique, parmi lesquelles on retrouve les techniques traditionnelles mais également les énergies renouvelables. Lors du choix d’un mode de chauffage, beaucoup d’éléments sont à prendre en considération :  quels sont les modes de fonctionnement les plus performants tout en étant relativement simple d’installation ? Comment trouver le juste équilibre entre esthétisme et fiabilité ? Maison Energy vous aide à faire le bon choix pour assurer le confort thermique de votre logement au meilleur prix et ce tout au long de l’année.

L’énergie renouvelable et la maison

A compter de 2020, la norme de construction sera l’habitat à énergie positive, c’est-à-dire un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Ce changement est rendu possible grâce à l’intégration systématique des énergies renouvelables comme source de chauffage. Pourquoi ne pas vous y mettre dès maintenant au sein de votre appartement connecté ?

L’énergie solaire

Il est important de différencier le solaire photovoltaïque et le solaire thermique. Le premier convertit le rayonnement lumineux du soleil en électricité et le second l’utilise afin de chauffer l’habitat et l’eau chaude sanitaire. L’avantage incontestable de ce type d’installation est le très faible rejet de CO2 (gaz responsable de l’effet de serre). En moyenne, un chauffe-eau solaire rejette 350 kilogrammes de CO2 par an, soit le volume émis par une voiture sur 2500 kilomètres. Il suffit à produire 50 à 70% des besoins d’un habitat, plus votre installation sera performante et plus le coût de revient sera faible, sans compter qu’un crédit d’impôt et de nombreuses aides financières comme la prime énergie accompagnent ce type d’installation. Renseignez-vous avant toute acquisition pour vérifier l’éligibilité de votre projet à ces compensations financières.

La géothermie

Elle consiste à capter la chaleur terrestre afin de la transformer en électricité ou directement en chauffage pour l’habitat. Cette énergie non polluante vous permet d’assurer une production d’électricité et d’eau chaude sanitaire à des coûts très faibles.

Néanmoins, des conditions climatiques et un contexte architectural particulier sont nécessaires à l’installation de ce système de chauffage. Une fois en place, la pompe à chaleur géothermique utilise environ 30% d’électricité et 70% d’énergie renouvelable afin de couvrir les besoins thermiques d’une maison d’une manière équivalente au radiateur 2.0.

Les techniques de chauffage dites « traditionnelles »

La réduction de votre impact énergétique ne tient pas seulement à la source d’énergie utilisée pour le chauffage, mais également à la bonne isolation de votre habitat. Le chauffage traditionnel provient de quatre sources d’énergie que sont le gaz, fioul, bois et l’électricité. Ces énergies sont des énergies fossiles, ce qui ne signifie pas forcément que ce sont des énergies sales, même si elles restent globalement plus polluantes que les énergies renouvelables.

Le chauffage au gaz

Deux types de chauffage au gaz prédominent à savoir le gaz naturel (aussi appelé gaz de ville) et le propane. Cette solution peu polluante, sans coût supplémentaire, à condition d’être relié au réseau de distribution de votre ville. Dans le cas contraire, il vous est nécessaire de stocker votre gaz et de payer l’abonnement et l’entretien, ce qui peut rapidement engendrer des frais conséquents. Dans le cadre d’une utilisation principale, le gaz reste très onéreux même si l’acquisition d’une chaudière basse température peut vous permettre d’obtenir des crédits d’impôts.

Le chauffage électrique

Une bonne isolation est primordiale lorsque l’on installe un chauffage électrique afin d’éviter la déperdition énergétique. La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) propose de nombreuses solutions afin de lutter contre la déperdition de l’énergie dans l’habitat à l’image du radiateur à fluide caloporteur.

Le choix de votre équipement électrique est déterminant, vos radiateurs vous permettront de contrôler votre consommation et de faire des économies. Au contraire, un équipement de mauvaise qualité ou défectueux peut rapidement devenir un problème pour votre budget ainsi que la planète. Le coût de revient est, néanmoins, presque deux fois supérieur à celui du gaz.

Le chauffage au fioul

Ce système de chauffage est nettement moins cher que l’électricité mais légèrement plus que le gaz. Aujourd’hui les chaudières au fioul sont devenues plus économiques et écologiques grâce aux avancées technologiques. Il est possible d’opter pour une chaudière réversible ou poly-combustible qui permet un fonctionnement en alternance entre le fioul et le gaz, soit entre le fioul et le bois, ou encore une chaudière fioul à condensation qui récupère la chaleur de la condensation des fumées de combustion.

Le chauffage au bois

L’utilisation du bois peut être confortable et rentable pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire car la nouvelle génération de chaudières bois est très performante tout en présentant un fonctionnement automatisé. Le bois est un combustible naturel, les granulés et les pellets sont des combustibles légèrement plus onéreux mais beaucoup plus écologiques car ils dégagent relativement peu de CO2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *