Le radiateur à batterie Lancey

Le radiateur à batterie Lancey

Fini les ennuis !

Le déchargement de la batterie est souvent le principal défaut que l’on constate sur les smartphones dernier cri. Et pourtant, l’innovation de la batterie portable au sein de cet appareil du quotidien a profondément transformé nos habitudes de vie par rapport au téléphone filaire. Il est aujourd’hui question des avancées technologiques dans le domaine du chauffage électrique par la start-up lyonnaise Lancey. Celle-ci propose le premier radiateur électrique à batterie intégrée du marché, peut-il être l’élément indispensable de votre intérieur futuriste ? Réponse dans quelques lignes….

Un fonctionnement révolutionnaire

 

Pour beaucoup de foyers, la consommation électrique atteint des pics lors de périodes bien spécifiques notamment en soirée pour la tranche 18-20h. Une meilleure répartition de l’activité des appareils électroménagers pourrait, alors, permettre de diminuer sensiblement votre facture énergétique.
Partant de ce constat, Lancey a revu l’organisation d’un radiateur à inertie classique pour en proposer une version actualisée moins énergivore. Basé sur le rayonnement infrarouge à basse température, le corps de chauffe de l’appareil contient toujours un fil pilote ainsi que la résistance électrique et tout un ensemble d’accessoires destinés à optimiser votre confort thermique.

 

L’innovation de la firme lyonnaise provient de l’implantation au cœur du processus de chauffe d’une batterie en lithium permettant le stockage d’un kWh, l’équivalent d’une autonomie de chauffage de deux heures. Grâce à ce procédé, le radiateur est en mesure d’emmagasiner la chaleur pendant ses périodes de production, en heures creuses, puis de restituer les calories produites au moment des pics de consommation domestiques. La batterie intégrée a une durée de vie assurée de 10 ans, vous permettant de pouvoir profiter des dernières innovations technologiques au moment de son remplacement.

La maison est de plus en un plus un espace interconnecté où la domotique prend le pas sur l’entre-soi. La consommation électrique suit la même progression avec le remplacement progressif de nos anciens compteurs par la nouvelle génération, à savoir le compteur communicant Linky. Le radiateur Lancey propose une interface connecté à votre surveillant électrique en fournissant les informations directement émises depuis la batterie. Cette liaison permet d’optimiser les moments de production pour votre équipement de chauffage et ainsi obtenir une économie de 50% en ce qui concerne la facture énergétique.

Le mot de la fin

La philosophie Lancey réside dans l’accessibilité pour le plus grand nombre au confort thermique. L’immense majorité des logements sociaux français sont encore équipés de ces fameux “grilles-pains” en raison de leur faible coût d’achat et la rapidité d’installation. La pose d’un radiateur à batterie est plus coûteux que celui d’un matériel classique mais s’avère moins énergivore et plus économique sûr le long terme. Cette initiative met à l’honneur la créativité française tout en proposant un équipement fiable et performant pour l’ensemble des personnes disposant d’un chauffage électrique et conscients des enjeux environnementaux à l’image de que l’on avait pu constater pour le radiateur 2.0.

2 pensées sur “Le radiateur à batterie Lancey

  • lundi 5 février 2018 à 10:38
    Permalink

    Le produit de la société Lancey semble être un bel enfumage à la sauce écolo frelatée. J’ai du mal à comprendre comment ce radiateur peut permettre les économies annoncées (et d’ailleurs la société communique sur des économies sans donner de points de comparaison précis).

    J’ai essayé de faire un calcul sur la simple promesse d’économie sur le tarif heures creuses/heures pleines. La différence actuelle est de 4 centimes d’euros par kWh. Le prix au kWh d’une batterie sera en 2020 de 100€.

    Pour rembourser le prix de la batterie, il faut donc 100/0.04 = 2500 jours de chauffage, soit si on chauffe un jour sur deux, 2500*2 / 365 = 13 ans.

    C’est la durée de vie, annoncée, de la batterie…

    Sachant que 1 kWh, c’est très probablement ce qui équipe le radiateur vendu par Lancey 1000€.

    Et je ne parle même pas de l’impact écologique de la fabrication des batteries.

    Répondre
    • jeudi 26 juillet 2018 à 15:48
      Permalink

      Bonjour Monsieur Pacaud,

      Vos calculs mettent en évidence les futures questions auxquelles vont devoir répondre la société Lancey. En l’état actuel de nos connaissances, il n’est possible que d’émettre des hypothèses. Gageons que l’autonomie de la batterie ainsi que son coût soient tous les deux améliorés dans le futur.
      Néanmoins, comme vous l’avez fait remarqué, en cas de gain relatif voir négligeable entre ce dispositif pour radiateur à inertie et nos équipements de chauffage actuels la question de son utilité va se poser. L’impact environnemental des batteries est loin d’être négligeable, mais certaines solutions existent à l’image du partenariat réalisé entre Renault et l’entreprise britannique Powervault. Ces rapprochements peuvent nous faire espérer une fin heureuse à condition que les moyens ainsi que la volonté des décideurs suivent…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.