Le génie Finoptim

Pas de fumée sans feu !

Il existe un grand nombre de cheminées à foyer ouvert en Europe alors que celles-ci ne correspondent pas, pour la plupart, aux standards en matière de protection environnementale comme cela a pu être défini au Grenelle de l’Environnement. Ces installations présentent de faibles performances énergétiques tout en diffusant à l’intérieur de votre foyer des particules fines nocives pour la santé. La start-up grenobloise Finoptim a mis au point un prototype d’insert-ouvert pour cheminée. Comment se présente-il? Permet-il de préserver l’environnement sans réduire votre confort thermique ? Réponse dans quelques lignes…

Le foyer éco-responsable

En ce qui concerne son installation, rien de bien compliqué puisque l’insert grenoblois se fixe directement dans votre cheminée. Par rapport à un système classique, aucune vitre ne vient gâcher l’esthétisme de l’ensemble ce qui vous assurer de garder la convivialité de votre système de chauffage ou d’agrément en toute occasion comme avec le coup de tête Eisox. Pour la partie technique, un ensemble de tuyaux sont fixés directement dans le foyer afin de capter l’air chaud pour le réinjecter au dessus de la fumée. La réalisation de cette opération de transfert permet de raviver le feu au sein de votre foyer tout en permettant aux flammes de brûler la majorité des particules fines émises par le chauffage au bois.

Avec ce système esthétique, vous participez à réduire la pollution atmosphérique très importante notamment pendant les périodes de grand froid tout en réalisant d’importantes économies sur votre facture d’énergie. Le cycle vertueux qui s’établit, dès les premiers frimas, au sein de votre cheminée vous assure de disposer d’une production de chaleur quatre fois supérieure à celle que vous disposez actuellement tout en conservant une quantité de bois inchangée. De fabrication made in France, l’insert-ouvert Finoptim collectionne les récompenses et autres prix d’innovations en même temps que les commandes malgré un prix de vente relativement conséquent en raison du procédé de fabrication. Comptez entre 2000 et 4000 euros pour acquérir cet équipement mais l’amortissement de celui-ci se ressent de manière immédiate sur votre achat de combustible bois.

A tous les détenteurs d’une cheminée et même les autres, seriez-vous prêt à vous laisser tenter par l’achat de cet insert-ouvert révolutionnaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *